Ressourcez-vous en vitalité avec Christelle Gauzet, fondatrice de défi d'elles, gagnante de Koh-Lanta en 2008

24 mai 2022

Auteure
Marie-Laure Hubert Nasser

Le défi en elle !

Inspirante pour toutes les femmes, Christelle est rayonnante et derrière son sourire bienveillant se cache une sacrée battante. Ancienne policière à la PJ financière et à la protection rapprochée des personnalités, elle enchaîne par une aventure très médiatisée : Koh Lanta qu’elle gagne en 2008. Aventurière dans l’âme et passionnée de raids, elle cumule les défis sportifs à travers le monde et finit par en faire son métier. Elle fonde Défi d’Elles qui organise des événements sportifs uniques en France et à l’étranger. Membre du Conseil d'Administration du réseau d'entreprenariat au féminin «  Les Premières », elle est engagée pour la cause des femmes. 

Le défi est un mot inventé pour vous ? Qu’est-ce qui vous pousse à aller toujours plus loin ?

J’ai adopté le défi car il m’a permis de m’inventer, de me révéler. Il me fait prendre conscience de mes limites et de mes ressources personnelles. Le défi me fait me sentir vivante. 

Dans l’évolution des carrières, on nous demande souvent de sortir de notre zone de confort, cela a l’air inné chez vous, comment fonctionnez-vous?  

J’y vais mais j’ai peur…le courage c’est bien d’y aller avec la peur !

Pour sortir de ma zone de confort, je me pose toujours des questions : qu’est ce que j’ai à y gagner ? Quel risque vais je prendre ? Vais-je risquer ma vie ?  Si la réponse à la dernière question est négative… alors que risque t-on à se sentir vivant ?

La gestion du stress, de la peur, quels étaient vos trucs pour résister dans votre carrière ?

Dans la police, le stress était partagé puisque nous travaillions souvent en binôme ou en trinôme…Cela nécessitait de faire confiance en l’autre, en cas de faiblesse. Il était essentiel alors de trouver son binôme complémentaire.

Et puis nous avions des briefings avant l’intervention qui nous permettaient de gérer notre stress. L’anticipation et l’analyse des différents scénarios permet de prévoir l’imprévu, ce qui rassure, fait baisser la pression…

Dans Koh Lanta, la donne était différente, puisque le stress réside dans l’inquiétude de l’élimination par les autres… Sur ce point, ma philosophie de vie a toujours été « Ce qui dépend de toi, c’est d’accepter ce qui ne dépend pas de toi ». Je faisais alors de mon mieux et le reste ne me concernait plus…

Et puis …la peur s’estompe dans l’action… je choisis donc toujours l’action !

La place du sport dans votre vie ?

Le sport est essentiel à ma vie ! Il me permet de me recentrer, de me reconnecter et de me sentir libre, notamment lorsque je pratique la course à pied…

Connaissez-vous les syndromes féminins comme le syndrome de l’imposture, le plafond de verre… ? Et comment en sortez-vous quand cela vous arrive ? 

Mais oui je connais ces syndromes, comme toutes les femmes ! Malheureusement dans la police, puisqu’il s’agit d’un métier très masculin, il a toujours fallu que je fasse mes preuves… C’est triste à dire mais c’était devenu mon quotidien et parfois même un combat ! Je suis heureuse de voir que la société change, que le regard des hommes et des femmes change… et que nous sommes enfin considérées à notre juste valeur ! 

Qu’est-ce qui vous donne de l’énergie tous les jours pour avancer ? 

Mon moteur, c’est le retour positif de toutes ces femmes (et hommes bénévoles) qui me font confiance lorsque je les entraîne sur les aventures défi d’elles… Des challenges qui changent leur regard sur elles-mêmes et sur le monde, qui apportent de la force dans le quotidien et qui créent des amitiés profondes...

 Votre vision de l’échec, c’est ? 

L’échec est difficile à vivre, je le reconnais mais c’est un merveilleux outil pour s’améliorer et réussir… Pour me rassurer, j’aime me dire « un mal pour un bien. » Cela me donne de l’espérance. 

 La formation que vous adoreriez suivre pour monter en compétence pro ? 

La négociation commerciale sans hésitation ! 

 Les qualités que les femmes doivent développer dans le travail ? 

La confiance en soi et bien évidement, le sens du business ou plutôt la facilité pour en parler ! 

Vos recettes pour vous occuper de vous, vous ressourcer ? 

Un footing en pleine nature, sans portable, avec un massage Thaï en prime ou une séance de hamman en Hiver... 

Votre prochain challenge ? 

Le raid défi d’elles Jane de Boy au Cap-Ferret avec tous les autres en parallèle… Les Alpilles, l’île d’Oléron, Leucate, l’île des Embiez, la Laponie et Tahiti-Moorea !

 Pourquoi les femmes participent-elles à vos challenges au féminin ? 

Elles se sentent bien dans un milieu où le jugement n’a pas sa place et puis il y a toujours de la reconnaissance, de la bienveillance entre les femmes…Elles aiment la solidarité qu’elles trouvent dans ces défis. Le partage. Et surtout, elles ont décidé de prendre soin d’elles !

En savoir plus sur : www.defidelles.co

Christelle Gauzet : Linkedin